Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

Image d'illustration

Le Festival panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a rendu public ce mardi 15 janvier 2019, la liste des 20 films long métrages de fiction retenus pour la compétition. Le Burkina Faso est représenté par trois réalisateurs.

Image d'illustration

Ceci est un classement réalisé par l'agence Wakatt Communication. En effet, depuis quelques années, les artistes burkinabè ont compris l'importance de retrouver leurs fans via les réseaux sociaux. Au Burkina Faso, le réseau le plus prisé selon Wakatt Communication est Facebook. Elle donne ici le Top 10 des pages Facebook des artistes les mieux animées en 2018. Selon ce classement, l'artiste le plus populaire sur Facebook est Floby  et sur les 50 pages analysées, seules 5 dépassent la barre des 50.000 fans.

Isis Ismaël Kaboré fait partie des plus jeunes réalisateurs burkinabè. Après «Le plan de Dieu» en 2013 et «Imam», le jeune réalisateur revient avec un long métrage dénommé «Amour d’une mère». C’est le Ciné Nerwaya qui a été le témoin de la première de ce film qui place désormais Ismaël Kaboré dans la cour des grands.

Débutée le samedi 15 décembre 2018 à Ouagadougou,  la 12e édition du festival « Dialogues de corps » bat son plein sur le site du Centre de Développement Chorégraphique (CDC) la Termitière.  Cette édition placée sous le thème  « territoires et imaginaires » connaitra son apothéose le samedi 22 décembre 2018. Ce mercredi 19 décembre, le marché des arts chorégraphiques, innovation majeure de l’édition 2018 a ouvert ses portes.

Ceci est un communiqué de presse du Centre de développement chorégraphique (CDC) la Termitière sur la tenue du 15 au 22 décembre 2018 à Ouagadougou de la 12e édition du Festival Dialogues de corps. " Territoires et imaginaires "  est la thématique de la présente édition.

Manga abrite la cérémonie (officielle) de commémoration de la 58e édition de la fête de l’indépendance du Burkina. A l’occasion, les Editions Sidwaya fait une exposition photographique à la Foire de l’indépendance.

Depuis le 1er décembre dernier, il s’est ouvert à Ouagadougou la 2e édition du Salon international du prêt-à-porter africain de Ouagadougou (SIPAO). Pour Idé Mava, créateur de mode et promoteur dudit rendez-vous, cette initiative se veut être une tribune qui met à l’honneur le prêt-à-porter burkinabè en particulier, et celui africain de façon générale.

La 2è édition du Festival international de la culture Haussa du Burkina (Festicha) se tient du 7 au 9 décembre 2018. Placée sous le thème : «Langue et culture, facteurs de paix, de stabilité et de développement durable», le Festicha 2018 se veut un cadre de dialogue culturel intercommunautaire entre Africains.

Du 15 novembre au 15 décembre prochain se tient la 14ème édition du festival Ciné droit libre dont l’ouverture officielle est prévue pour le 8 décembre 2018. Ce lundi 3 décembre, le comité d’organisation a tenu, à Ouagadougou, une conférence de presse de lancement des activités dudit évènement.

Plus connu sous le nom d’artiste Eva 1er, Evariste Soulama Bakené sort son nouvel album sous le signe de l’espoir. Dénommé «Eclosion», l’album, composé de 10 titres et qui a une forte coloration RNB, RAP et Afro beat, vise à interpeller les mélomanes sur les tares de la société et surtout, de redonner espoir au peuple. L’œuvre a été présentée aux médias le 30 novembre 2018 à Ouagadougou.

Un comité spécialisé de l’Unesco a décidé ce jeudi 29 novembre 2018, de l’inscription du reggae sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Selon l’Unesco, cette décision fait suite à « la contribution » de ce genre musical à la prise de conscience internationale sur des sujets d’ordre sociétal.

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme(MCAT) a organisé une conférence de presse ce jeudi 29 novembre 2018 au Musée de la musique Georges Ouédraogo. Cette conférence visait à informer l’opinion publique nationale et internationale sur la position du Burkina sur la problématique du retour des biens culturels africains à leur pays d’origines et,  les enjeux du retour des biens culturels burkinabè se trouvant dans les institutions  patrimoniales françaises.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé