Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a refermé ses rideaux ce samedi 2 mars 2019 au palais des sports de Ouaga 2000 en présence des chefs d’Etats burkinabè, rwandais (pays invité d’honneur), malien et de l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlins. Pour une cérémonie qui se voulait grandiose à l’image de cette édition cinquantenaire qui marque la maturité de la biennale, bon nombre de spectateurs et téléspectateurs sont restés sur leur faim même si côté sécurité, le Burkina peut s’enorgueillir. 

Photo: Fespaco

Le Fespaco 2019  a refermé ses portes ce samedi 2 mars 2019 au Palais des sports de Ouagadougou avec la présence du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et de ses homologues du Mali et du Rwanda, pays invité d’honneur.  C’est le film du cinéaste rwandais, Joël Karekezi «The Mercy of the jungle » (La miséricorde de la jungle, Ndlr) qui a décroché l’Etalon d’or de Yennenga, le sacre suprême du festival.

Tout comme les nombreux festivaliers au Fespaco 2019, le Directeur général de la Loterie nationale Burkinabè (Lonab), Simon Tarnagda, était au stand d’exposition de la nationale des jeux de hasard le 27 février dernier. Décontracté, c’est un DG qui est venu aussi tenter sa chance et a obtenu 200 FCFA au grattage. Occasion pour nous de découvrir les raisons de cette visite «inhabituelle» et de comprendre qu’à cette édition comme aux précédentes, la Lonab chapeaute le prix spécial de la chance.

Dans le cadre du cinquantenaire du Fespaco, le ministère de la Culture des Arts et du Tourisme a procédé à la distinction de femmes et hommes œuvrant pour le rayonnement du cinéma et de la culture au Burkina et en Afrique. Ce sont au total 108 acteurs du cinéma qui ont ainsi vu leur mérite reconnu le 28 février 2019, au siège du Fespaco.

A quelques heures de la clôture de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco),  la rue marchande sise à la maison du peuple grouille de monde. Mais les commerçants quant à eux, se plaignent de la mévente.

La Fondation Ecobank est heureuse de récompenser le film africain présentant l'image la plus positive du continent, lors de l’édition 2019 du prestigieux Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision Ouagadougou (FESPACO) qui va se tenir du 23 février au 2 mars à Ouagadougou, Burkina Faso. 

L’édition 2019 du Festival panafricain du cinéma  et de la télévision de Ouagadougou bat son plein actuellement  dans les différentes salles de cinéma et aussi dans les différents sites dédiés aux activités connexes. Au siège de la délégation générale, une mini-rue marchande y est installée et des institutions comme des structures ont érigé des stands pour promouvoir leurs activités. C’est le cas de l’Union économique et monétaire ouest africaine.

Désireux d’assurer la protection et la valorisation du patrimoine historique, artistique et culturel de l’église à Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo a voulu, ces dernières années, engager toute la famille diocésaine dans un vaste processus de redécouverte, d’appropriation et de valorisation de son passé. C’est pour relever ce défi du devoir de la mémoire qu’il a engagé la création d’un musée. Ce jeudi 28 février 2019 à Ouagadougou, le comité de réflexion et de suivi était face à la presse.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou bat son plein en ce moment dans la capitale et autres villes du Burkina. Pays invité d’honneur à cette 26e édition cinquantenaire, le Rwanda dit être «satisfait» de l’organisation dans son ensemble et surtout du Marché international du cinéma et de la télévision africain (Mica) qui lui permet de faire découvrir et redécouvrir son patrimoine culturel et touristique.

Pour la 8e fois consécutive, le cinéma numérique ambulant (CNA) participe au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pour cette 26e édition cinquantenaire, le CNA a mis les petits plats dans les grands en proposant une programmation riche et diversifiées.

Alors que Ouagadougou célèbre le cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco), le Bénin quant à lui pleure l’une des grandes figures de sa musique. En effet, le concepteur du Tchink système est décédé de diabète et  de maux pulmonaires ce mardi 26 février.

L’Initiative de financement innovant pour la culture (IFIC) et le Programme d’appui aux initiatives créatives et à la gouvernance de la culture ont été «officiellement» lancés le lundi 25 février 2019 à l’occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).