Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

COMMUNIQUES

Le Président du Comité technique de la carte de presse et du laissez-passer invite l’ensemble des journalistes ayant participé aux différentes séances de prises de vue avec l’ONI, et qui ne sont pas venus retirer leurs cartes, à passer le faire auprès du Secrétariat permanent du Comité, sis au Conseil supérieur de la communication, avant le 5 avril 2019.

Passé ce délai, le Comité se réserve le droit de saisir les organes des intéressés.

Le Comité appelle les journalistes ayant déjà déposé leurs demandes de renouvellement ou d’acquisition de la Carte de presse ou du Laissez-passer à se présenter au Conseil supérieur de la communication le mardi 12 mars 2019 à 9H, pour la séance de prise de vue avec l’ONI. Chaque postulant doit au préalable s’acquitter du paiement de la somme de 7.000 FCFA comptant pour les frais d’établissement de la carte.

Le Comité informe par ailleurs que la prochaine session pour examiner les demandes de cartes se tiendra le 26 avril 2019. En prélude à cette session, les journalistes désireux de disposer de la Carte de presse ou du Laissez-passer sont invités à déposer leurs dossiers auprès du Secrétariat permanent du Comité au plus tard le 23 avril 2019. 

La carte de presse, pour un espace professionnel assaini et un exercice responsable du métier de journaliste.

Cheick Beldh'or SIGUE

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé