Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

Le 23 mai, se tiendra à Ouagadougou la deuxième session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile. Cette session, placée sous le thème « cohésion sociale et mise en œuvre du Plan national de développement économique et sociale (PNDES) : quelles contribution des organisations de la société civile », aura pour patron le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré lui-même. En vue de la préparation de cette importante rencontre, il s’est tenu les 5 et 6 mai 2017 à Bobo- Dioulasso un forum organisé par le Conseil national  des organisations de la société civile.

Un arrêté du gouverneur de la région du Sahel restreint la circulation des engins à quatre et deux roues dans quatre localités du nord du Burkina Faso confronté à des attaques de djihadistes.

Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly, et le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, ont procédé à la signature des documents pour la rétrocession des logements des écoles aux communes, ce vendredi 05 mai 2017 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie officielle de remise qui a connu la présence du gouverneur de la Région du centre, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, les cadres des deux ministères ainsi que les partenaires du système éducatif.

Ce communiqué de presse de la Haute cour de justice est une réponse aux avocats de certains prévenus -Me Olivier Sur qui défend Blaise Compaoré notamment- qui jugent les procès des membres du dernier gouvernement Tiao « nul » et qui estiment qu’ils peuvent plaider même si leurs clients n’est pas là.

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a organisé une conférence de presse ce vendredi 5 mai 2017 à Ouagadougou relative à la question de la prise en charge des examens du post-primaire, du primaire et du secondaire. Le but était d’informer l’ensemble de leurs militants sur le niveau des négociations avec leur ministre de tutelle. Ils ont saisi l’occasion pour l’interpeller afin qu’il se penche «rapidement» sur leurs préoccupations.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et quelques membres de son gouvernement ont eu ce jeudi 4 mai 2017 une session de travail avec la délégation du Millénium Challenge Corporation (MCC) qui séjourne à Ouagadougou  dans le cadre de la formulation du deuxième compact. La délégation américaine était conduite par Melissa Ho, directrice des opérations du MCC pour l’Afrique et l’ambassadeur des États-Unis au Burkina, Andrew Young.

Le procès des membres du gouvernement Luc Adolphe Tiao qui devait se tenir ce 4 mai 2017 a connu son deuxième renvoi ce jeudi matin. Après son premier renvoi la semaine dernière, les avocats (commis d’office) des ministres Baba Hama et Baba Diémé ont soutenu n’avoir été commis que la veille du procès. Le procès a donc finalement été renvoyé au lundi 8 mai à 9h au Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Selon un rapport pas encore officiel de l’Inspection générale des finances (IGF) qui a fuité dans les colonnes du Reporter  du 1er au 14 mai 2017,  un manque de pièces justificatives portant sur des sommes de plus de 230 de FCFA a été enregistré lors d’un contrôle au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao).

Le Burkina Faso, à l’instar d’autre pays du monde, célèbre ce 3 mai 2017, la journée mondiale de la liberté de la presse. Cette année, la famille médiatique nationale a choisi de réfléchir sur le thème : « Défis sécuritaires au Burkina Faso : rôle et responsabilité des médias ! ». Voici à cet effet, le message du ministre burkinabè en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou.

Le Général François-Xavier Le Pellotier de Woillemont, Commandant de la Force Barkhane, a été reçu en audience, ce mardi 2 mai 2017, par le Président du Faso. Au menu des échanges, avec le chef de l’Etat, des questions sécuritaires, notamment les priorités du pays en la matière.

Les deux délégués paraphant les documents: l’entrante Francine Ouédraogo à droite et le sortant Félix Kambiré à gauche (Ph. SM)

Coup de théâtre à la délégation régionale du Conseil supérieur de la communication (CSC) à l’ouest: Félix Kambiré en pleurs lors de la cérémonie de passation de service entre lui et Francine Ouédraogo, la déléguée entrante, ce mardi 2 mai 2017 dans les locaux de l’instance régionale de régulation des médias à Bobo-Dioulasso. C’est à croire qu’il y a eu malaise entre sa hiérarchie et lui, à entendre le partant lui-même.

A l’occasion de son meeting populaire de protestation du samedi 29 avril à Ouagadougou, le Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP) est revenu sur la situation économique et sociale au pays des Hommes intègres.