Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) est mécontente et même très mécontente. En effet, 11 mois après la signature du protocole d’accord signé entre elle et le gouvernement burkinabè le 27 janvier 2018, elle dit constater que de nombreux et importants engagements du gouvernement sont, soit non mis en œuvre, soit exécutés de façon parcellaire. Ce lundi 3 décembre, elle a haussé le ton à travers une conférence de presse et annonce la suspension de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre à 24 heures.

Le chef de la délégation de la Céni, le commissaire Palguim Sambaré (centre) n’a pas exclu l’installation de bureaux de vote dans des enclaves diplomatiques burkinabè autres que l’ambassade ou le consulat général.

Une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) conduite par le commissaire Palguim Sambaré a rencontré, samedi 1er décembre 2018, à Bruxelles, les Burkinabè établis dans les cinq pays couverts par l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles. Objectifs : expliquer les conditions de participation et le mode opératoire du vote des burkinabè de l’extérieur conformément au nouveau Code électoral adopté le 30 juillet dernier à l’Assemblée nationale.

Dans cette déclaration, les partis de la majorité présidentielle à l’occasion du 3è anniversaire de l’accession au pouvoir du Mouvement u peuple pour le progrès (MPP), saluent les efforts du gouvernement actuel et exhortent ses militants des villes et des campagnes, à poursuivre la mobilisation pour le progrès et le changement qualitatif véritable enclenché au bénéfice de tous.

Dans ce communiqué, la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC), salue la mobilisation lors de la marche meeting du 29 novembre dernier, invite à la mobilisation et à la détermination et donne rendez-vous le 13 décembre prochain à l’occasion de la commémoration du décès du journaliste Norbert Zongo.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, célébré ce 1er décembre, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, appelle ses concitoyens à faire le dépistage et à intensifier la lutte contre la pandémie. 

Le conseil des ministres du jour s’est tenu sous la présidence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il a examiné divers dossiers et entendu des communications orales.

De milliers de Burkinabè étaient dans les rues de Ouagadougou pour dire «NON» à la hausse du prix des hydrocarbures ce jeudi 29 novembre 2018. Organisée par la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC), cette journée nationale de protestation est soutenue par une grève d’avertissement de 24 heures. Elle a connu la présence effective de plusieurs responsables d’Organisations de la société civile, de syndicats et de partis politiques.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Newton Hamed Barry, a ce mercredi 28 novembre 2018, rencontré l’ensemble de la classe politique et des acteurs de la société civile au ministère des affaires étrangères. Cette rencontre d’information a porté sur des sorties de délégations  de la Ceni dans les  différentes ambassades et consulats généraux  pour informer les Burkinabè de l’extérieur sur le processus qui les  conduira  à leurs participations aux élections de  2020.

Le procès du putsch manqué du 16 septembre 2015 se poursuit à la salle des banquets de Ouaga 2000. Au deuxième jour de sa comparution à la barre ce mardi 27 novembre 2018, le Général Gilbert Diendéré (présumé cerceau de ce putsch manqué) a fait le récit du déroulement des évènements dans les journées du 16 au 21 septembre 2015, jour de la remise du pouvoir aux autorités de la Transition.

L’Alternative patriotique panafricain/burkindi (APP) a tenu sa première rentrée politique les 24 et 25 novembre 2018. Une conférence de presse a marqué le début de cette rentrée le samedi 24 novembre 2018 à Ouagadougou. Le parti ainsi que les raisons de sa création ont été présentés à cette occasion.

Le procès du putsch manqué du 16 septembre 2015 se poursuit à la salle des banquets de Ouaga 2000. Ce lundi 26 novembre 2018, le Général Gilbert Diendéré (présumé cerceau de ce putsch manqué) était à la barre. D’entrée, l’accusé a nié les faits qui lui sont reprochés.

Au terme de son séjour au Japon, le président du Faso a accordé une interview à la presse nationale qui l’accompagne. Cet entretien avec les journalistes a été l’occasion pour Roch Marc Christian Kaboré de saluer la qualité des relations de coopération entre le Burkina Faso et le Japon.