Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

Le monde politique burkinabè est en deuil selon un communiqué de l'ambassade du Burkina Faso en France. Valère Dieudonné Somé, de la Convergence pour la démocratie sociale, est décédé ce mercredi 31 mai 2017 à l'hôpital Claude Bernard de Metz où il était hospitalisé pour des soins.

Selon un communiqué de presse de la direction de la communication du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, l'agent comptable et le caissier du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao) ont été sommés de rembourser les plus de 200 millions de FCFA.

En marge de la montée des couleurs ce mardi 30 mai 2017 à l’Immeuble du Faso abritant le ministère de la Justice, le Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro s’est prononcé sur le dernier rapport de l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme au Burkina Faso (ODDH), rendu public le jeudi 25 mai 2017.

Ce communiqué du Ministre d'État, Ministre de la Sécurité est relatif à l'affaire Adjaratou Diessongo, dite Adja Divine. Simon Compaoré y condamne les actes qui portent gravement atteinte à la présomption d'innocence, à la dignité et aux droits de la personne humaine. Il invite les populations à se départir de tels agissements et à faire confiance à la justice qui a déjà été saisie suite à une plainte de la victime.

Ce rapport 2015 de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) révèle des malversations portant sur plus de 31 milliards de francs CFA. Ce rapport qui est la somme des audits, investigations et contrôles menés par l’ASCE-LC elle-même et par les inspections techniques des services a été remis au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré le lundi 29 mai 2017 par Luc Marius Ibriga, contrôleur général d’Etat.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a proclamé ce lundi 29 mai 2017 à Ouagadougou, les résultats provisoires des élections municipales et complémentaires du 28 mai 2017. Sur les 814 postes de conseillers municipaux qui étaient en jeux sur l’ensemble des 19 communes concernées, le Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) s’en est sorti avec 464 sièges. Il y a 19 partis politiques et un regroupement d’indépendant qui ont compéti pour s’adjuger les votes des 281 274 inscrits. Le taux de participation est de 57,09%.

Dans ce communiqué, l’Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) se prononce sur les affrontements meurtriers intervenus entre les populations et les groupes dits d’autodéfenses appelés «Koglweogo» dans la province du Sanguié, faisant des pertes en vies humaines ;  l’agression de l’artiste musicienne Adjaratou Diessongo dite Adja divine. Le secrétariat exécutuf du parti marque son indignation face à de telles dérives préjudiciables à la cohésion nationale et à l'image de notre pays.

Les élections municipales partielles et complémentaires de ce dimanche 28 mai 2017 ont connu moins d’affluence que les précédentes. Mais dans l’ensemble, les différents observateurs notent une nette satisfaction.

En chemise blanche, le président du groupe municipal UPC, Dr Mohamed Koné (Ph.SM)

Les conseillers municipaux de l’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition) exigent du gouvernement la désignation définitive d’un site pour l’implantation du nouveau centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso. Ils ont organisé une conférence de presse vendredi 26 mai 2017 au siège du parti  à Bobo Dioulasso pour exiger du gouvernement « un traitement diligent » de cette affaire qui, selon eux, pourrait effriter le tissu social bobolais, au regard des tergiversations autour du choix du site du futur hôpital.

Le top départ des élections municipales partielles et complémentaires de ce dimanche 28 mai 2017 a été donné ce matin à 6 heures dans un des bureaux de vote de l’arrondissement 4 de Ouagadougou par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. 

Les élections municipales partielles et complémentaires se tiennent ce dimanche 28 mai 2017 dans 19 communes dont un arrondissement, celui N°4 de la ville de Ouagadougou. Hors mis le dispositif électoral qui s’assurera du bon déroulement des opérations de vote ce dimanche, il existe également un dispositif sécuritaire. Ledit dispositif a été déployé le samedi 27 mai 2017 dans les différentes communes où se tiendront les opérations de vote.