Aujourd'hui,
URGENT
Sierra-Léone:  le gouvernement burkinabè présente ses condoléances aux familles des victimes des inondations de Freetown.
Terrorisme: le commando qui a attaqué le café Istanbul est "probablement venu du nord du Mali ou près de la frontière" (source sécuritaire).
Ouagadougou: un camion percute mortellement un conducteur de tricycle sur le boulevard des martyrs de l’insurrection ce 16 août (Omega).
Burkina : "aucun couvre-feu n'a été décrété par les autorités après l'attaque terroriste contre le Café Istanbul" (MATD).
Café Instanbul: Un deuil national de trois jours décrété pour compter de ce lundi 14 août. 
Café Istanbul: 7 Burkinabè et d’autres nationalités y ont péri
Café Istanbul::  16 victimes identifiées, dont 7 Burkinabè
Café Istanbul:: Le président du Faso condamne l'attaque "avec la plus grande énergie".
Attaque de l'Istanbu: le Gouvernement a mis en place un dispositif de prise en charge gratuite des victimes.
Café Istanbul : La gendarmerie annoncé la fin de l'assaut. Deux terroristes tuês. 

Les parlementaires des Etats membres de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad étaient en conclave à Ouagadougou du 20 au 22 juillet 2017. Durant les 48 heures, ces derniers ont réfléchi sur la problématique du « financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population et de développement ». Cette rencontre s’est soldée par la prise de 10 engagements dont la baisse à trois enfants au plus par femme d’ici 2030.

Le 18 juillet 2017, un atelier a réuni 250 jeunes du Burkina et une dizaine de départements ministériels à Ouagadougou sous l’initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HDH). Cet atelier vise à échanger sur un certain nombre de préoccupations entre les jeunes et les autorités.

L’Union pour le progrès et le changement, parti du chef de file de l’opposition politique, exclut selon ce communiqué un député de ses rangs et inflige un blâme à un autre. Motif, ils ont refusé de suivre les consignes du parti en votant en faveur de la loi sur la Partenariat public privé (PPP). Le parti accuse en outre le député exclu de manœuvrer dans le but de  débaucher des militants de l’UPC au profit de partis politiques de la majorité.

1 186 agents de sécurité sont mis à la disposition de la Nation burkinabè pour renforcer les effectifs de la police nationale et municipale. Des agents qui ont reçu le savoir, le savoir-faire et le savoir être en deux ans de formation. La cérémonie officielle de sortie de cette 46ème promotion de l’Ecole nationale de police a eu lieu ce jeudi 20 juillet 2017 à Ouagadougou en présence du chef du gouvernement, Paul Kaba Thièba.

L’Union pour la renaissance/Parti sankariste, réclame, dans la déclaration qui suit, la publication du rapport de la commission d’enquête du Conseil supérieur de la magistrature.

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP), M. Zéphirin DIABRE, a reçu ce  lundi 17 juillet 2017, la visite de courtoisie d’une délégation de l’ONG Helping Hands International (H2i).
A travers cette visite, la délégation conduite par M. Vincent YARO, membre du Comité exécutif de H2i, a présenté l’ONG, ses missions et ses projets au Chef de file de l’Opposition.

1. Dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, la sixième Conférence au Sommet des Chefs d’Etat s’est tenue, le mardi 18 juillet 2017, à Ouagadougou, sous la coprésidence de Leurs Excellences Messieurs Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, et Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso.

Le gouvernement a tapé du poing sur la table quand le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina Faso (SATB) a appelé ses militants à un débrayage général dans tous les services de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique. Mais le SATB, rejoint par le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (Snaid), organisent au Trésor public et à la Bourse du travail un sit-in de 96 heures depuis le mardi 18 juillet 2017. Ils réclament le départ des directeurs des Impôts et du Trésor.

A l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso a commémoré le mardi 18 juillet 2017 à la Maison d’arrêt et de correction de Koudougou, la Journée internationale Nelson Mandela, sous le thème « Punir sans déshumaniser ». La célébration de cette journée a pour objectif d’interpeller l’opinion nationale et internationale à militer pour des actions en faveur de l’humanisation des conditions de vie et de détention dans les établissements pénitentiaires. La cérémonie était placée sous la présidence du ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro. 

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques, une institution spécialisée de l’Union africaine, a organisé mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou un atelier régional pour dresser le bilan de ces cinq années d’existence.

La sixième conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Burkina Faso et la Côte d’Ivoire s’est tenu ce mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou sous la coprésidence des chefs d’Etats ivoirien et burkinabè, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré. A l’issue de ces assises, les deux gouvernements ont procédé à la signature de 11 accords bilatéraux dont un accord des deux pays avec la société Sitarail  pour la réhabilitation de la voie ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Kaya-Tambao.

La conférence au sommet des chefs d'Etats du 6e traité d'amitié et de coopération entre la côte d'ivoire et le Burkina Faso a ouvert ses portes ce mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou. Le "clap" d'ouverture a été donné par les présidents ivoirien et burkinabè, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kabore.

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé