Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées

Safiatou Lopez bénéficie d’une liberté provisoire à compter de ce 2 janvier 2019. Cette libération provisoire de la présidente d’honneur du Cadre national de concertation des organisations de la société civile a été confirmée par son avocat cité par Radio Oméga.

Le message adressé à la Nation par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à l'occasion du nouvel an 2019.

photo: Naim Touré

Les agents de la Garde de Sécurité pénitentiaire ont observé ce lundi 31 décembre 2018 un sit-in devant la  Maison d’arrêt et de Correction de Ouagadougou. Ils exigent la satisfaction de leur plateforme revendicative, l’annulation de la révocation de dix d’entre eux et la révocation du directeur général de la GSP, Geoffroy Yogo.

Ceci est le message de nouvel an du Chef de file de l’opposition politique. Dans cette déclaration, Zéphirin Diabré dresse le bilan de la gouvernance du pays en 2018 et avance les défis que devra relever le peuple burkinabè en 2019.

A l’issue du Conseil extraordinaire des ministres tenu ce lundi 31 décembre 2018, le président du Faso a déclaré l’Etat d’urgence dans certaines provinces du pays. Un décret présidentiel viendra préciser exactement les provinces et zones concernées.

Il n’y aura plus de concert ni de feu d’artifice ce 31 décembre 2018 à l’Hôtel de ville de Ouagadougou. Ainsi en a décidé le conseil municipal, qui répond ainsi à l’appel du président du Faso, selon un communiqué de la mairie.

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, a animé une conférence de presse ce vendredi 28 décembre 2018. Au vu des prévisions agricoles de 2019, le ministre de l’Agriculture Jacob Ouédraogo indique que «les Burkinabè mangeront à leur faim en 2019».

La 3e session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile s’est achevée ce soir avec des échanges directs entre les participants et le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, autour de préoccupations liées à la vie des OSC et à celle de la Nation entière.

Après la première session d’août 2018, le deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem)  de la Communication et des Relations avec le parlement  s’est tenu ce jeudi 27 décembre 2018 à Ouagadougou sous le thème : «Évaluation de la mise en œuvre des actions du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement : défis et perspectives».

A partir du 1er janvier 2019, 219 détenus retrouveront la liberté. Ils ont bénéficié de la grâce présidentielle accordée annuellement à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’information a été rendue publique ce mercredi 26 décembre 2018 à l’issue du dernier conseil des ministres tenu au palais présidentiel de Kosyam.

Ex-commandant de la 2e région militaire de Bobo-Dioulasso et conseiller à l’état-major général des armées, le colonel-major Alain Bonkian a tiré sa révérence le 25 décembre 2018, de suite de maladie. Cet officier supérieur de l’armée burkinabè a rendu l’âme à l’hôpital de Tengandogo (hôpital Blaise Compaoré) où il bénéficiait des soins.

Le Président du Faso a reçu les rapports des années 2015, 2016 et 2017 du Médiateur Faso, Séré/Sérémé ce lundi 24 décembre en milieu de matinée.