Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

Photo: Assemblée nationale

Tahirou Barry, l’ex ministre de la Culture des arts et du tourisme a repris ce mardi 19 décembre 2017 son siège de député en remplacement de la député Honorine W. Ouédraogo/Sawadogo et ce en conformité avec l’article 94 de la Constitution.

20 décembre 1997-20 décembre 2017, cela fait 20 ans que le Réseau national de lutte anti-corruption (Ren-lac) existe au Burkina Faso. Pour célébrer ces deux décennies de vie, les membres du réseau organisent un symposium sur le thème : «Le Ren-lac d’hier à demain» les 19 et 20 décembre 2017 à Ouagadougou.

Des membres du bureau exécutif de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) étaient face aux médias ce lundi 18 décembre 2017 pour dénoncer une fois de plus «la détention arbitraire» de son leader Djibril Bassolé. Ce fut également l’occasion pour le Pr Mamoudou Dicko, président par intérim du parti, et ses  camarades, d’inviter le gouvernement à exécuter la décision du groupe de travail des Nations Unies  en libérant l’ex ministre des Affaires étrangères, Djibril Bassolé.

Installée dans ses nouvelles fonctions de médiateur du Faso le vendredi 27 octobre dernier, Saran Séré/Sérémé a reçu une visite de courtoisie du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine Sori/Coulibaly. C’était ce lundi 18 décembre 2017 au siège de l’institution à Ouagadougou.

Méconnu au-delà  des cercles du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avant son ascension au perchoir, Alassane Bala Sakandé est en train de marquer les esprits. Pour sa grande première à Bobo-Dioulasso ce vendredi 15 décembre 2017, il  a opté pour la route. Rien de surprenant ? Et pourtant oui ! Bala et ses collègues sont venus à Sya dans une société de transport en commun.

Les travaux du deuxième Conseil d'Administration du Secteur Ministériel(CASEM) 2017, du Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation ont débuté ce vendredi matin dans la salle de conférence du Conseil régional de Kaya.

Le gouvernement a pris la décision de dissoudre le conseil municipal de Saponé - située à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou- ce jeudi 14 décembre 2017, a annoncé le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, à l’issue du conseil des ministres.

Après avoir rendu visite à Blaise Compaoré en octobre dernier, Nana Thibault, le président du Rassemblement démocratique et populaire (RDP) avait affirmé que l’ancien président réfugié en Côte d’Ivoire allait rentrer ce 14 décembre.

La Chambre du contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a tenu, ce jour 13 décembre 2017 à 14 heures 30 précises, l’audience de notification à monsieur Paul François COMPAORE de la demande d’extradition du Burkina Faso.

13 décembre 1998-13 décembre 2017, cela fait 19 ans aujourd’hui que le peuple burkinabè attend toujours la vérité sur l’assassinant du journaliste d’investigation Norbert Zongo alias Henri Sebgo et ses compagnons d’infortune. Ce mercredi 13 décembre 2017 à Ouagadougou, les militants de la CCVC et le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) ont battu le pavé pour réclamer justice et vérité sur ce dossier.

13 décembre 1998 – 13 décembre 2017, cela fait 19 ans que le journaliste Norbert Zongo et à ses compagnons d’infortune, Blaise Ilboudo, Ernest Zongo et Abdoulaye Nikiéma ont été abattu sur la route de Saponé. En ce jour anniversaire, voici le message d’hommage prononcé au cimetière de Gounghin à Ouagadougou par l’Association des journalistes du Burkina (AJB).

A l’occasion de la commémoration du 19e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a délivré le message que voici.