Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a encore fait de nouveaux heureux gagnants grâce au Pari mutuel urbain (PMU’B). Ce mercredi 28 septembre 2016, Amadi Kaboré et Abel Tassembedo sont repartis chacun avec plus de 36 millions de FCFA. La cérémonie de remise des chèques a eu lieu à Ouagadougou.

Après Raymond Ouédraogo « recordman » du PMU’B avec plus de 155 millions de FCFA, ce sont deux nouveaux gagnants qui sont repartis ce mercredi matin de l’agence Lonab du quartier Cissin de Ouagadougou avec chacun un gros chèque. Amadi Kagoné, avec une mise de 1800 FCFA, a gagné au 4+1 du vendredi 16 septembre 2016 la somme de 36.782.500 FCFA. Abel Tassembedo a quant à lui remporté la somme de 36.573.000 FCFA pour une mise de 16.800FCFA.

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI)  a ordonné ce vendredi 18 janvier 2019 le maintien en détention de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo et de de Charles Blé Goudé. Avec cette décision, ladite chambre suit l’appel déposé par la procureure au lendemain de leur acquittement.

Au Gabon, des militaires ont lu un message à la radio d’État et appelé à former un «Conseil national de restauration». Ils auraient été arrêtés. 

37 civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués dans le centre du Mali par des hommes armés qui ont attaqué le village de Koulhogon, essentiellement peul. 

Photo: radiookapi.net

Après deux ans de retard et trois reports, les élections ont enfin commencé dimanche en République démocratique du Congo pour désigner le successeur du président Joseph Kabila.

Andry Rajoelina a été élu président de Madagascar en remportant plus de 55,66% des voix contre 44,34% pour son challenger Marc Ravalomanana, selon les résultats officiels provisoires proclamés ce jeudi 27 décembre 2018 par la Commission électorale.

Photo: Franceinfo

Un tsunami généré par le regain d'activité du volcan Anak Krakatoa a frappé samedi 22 décembre au soir les côtes près du détroit de la Sonde en Indonésie. Il a fait au moins 222 morts et des centaines de blessés.

Des véhicules calcinés dans un entrepôt de la Ceni à Kinshasa, jeudi 13 décembre 2018. (Photo: Radio Okapi)

Le principal entrepôt de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) pour la ville de Kinshasa a pris feu cette nuit, à Kinshasa. L’incendie a détruit du matériel électoral. 

Photo: mediaguinee.org

Sidya Touré, le Haut représentant du chef de l'Etat en Guinée, rend le tablier. 

Droit Réservé

Le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans. Président de 1989 à 1993, il avait été hospitalisé au mois de mai dernier.

© REUTERS/AFP/RFI

Les anciens présidents malgaches Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana sont les deux candidats qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle prévu pour le 19 décembre 2018.

Le président Paul Biya, à la tête du Cameroun depuis 1982, a officiellement remporté l'élection présidentielle du 7 octobre avec 71,28 % des voix, a annoncé le Conseil constitutionnel.

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé