Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

Les volontaires adjoints de Sécurité (VADS) par la voix de leur porte parole, ont souhaité ce lundi 13 février 2017 au cours d’une marche spontanée à Ouagadougou, leur «intégration dans la fonction publique ». Etant tous en fin de contrat, ils ont indiqué qu’il était «injuste» que les autorités les traitent sans égard surtout après plus de trois années de «  sacrifices» sans protection sociale.

La section de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou a démantelé en début février un présumé réseau de cybercriminels opérant depuis une villa sis à Ouaga 2000. Au cours du point de presse tenu ce lundi 13 février 2017 à l’Etat major de la gendarmerie nationale, les enquêteurs ont révélé que le présumé cerveau serait le sieur Boko Germano de Francisco de nationalité étrangère. Parmi les trois autres membres arrêtés également, figurait un de nationalité étrangère et deux Burkinabè, tous étudiants, l’un en troisième année de droit et l’autre en première année de philosophie.

Dans ce communiqué relatif à la récente publication sur du supposé matériel stocké dans ses magasins, le ministère de la Santé dément et explique…

Les membres du Syndicat national des agents du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (Synamica) observent à compter de ce lundi 13 février 2017, un sit-in de 72 heures de 7 heures à 12 heures au siège de leur ministère et dans les directions régionales.

Faisant suite à une information reçue le 20 janvier 2017, le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Baskuy a mis hors d’état de nuire une bande de malfaiteurs qui évoluaient dans la ville de Ouagadougou.

Un incendie s’est déclaré dans la forêt classée du Kou, communément appelé « la guinguette de Nasso », à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Bobo- Dioulasso, le mercredi 08 février 2017 dans la soirée. Plus de 15 ha de forêt sont partis en fumée. Les causes de l’incendie demeurent jusqu’ici inconnues.

Bamory Sanogo, vice-président de l’UCRB

Entamée le mercredi 8 février 2015, la grève des chauffeurs routiers du Burkina Faso a aussitôt été interrompue le lendemain: constat fait à Bobo Dioulasso le jeudi en fin de matinée, au siège même de l’antenne régionale de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB).

La sous-section du Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) de l’hôpital Yalgado Ouédraogo avait prévu une marche sur le ministère de la Santé ce jeudi 9 février 2017 et un sit-in demain vendredi 10 février pour dénoncer les agressions dont étaient victimes certains agents de la santé et les mauvaises conditions de vie. Suite à des concertations entre leur syndicat et l’autorité de tutelle, les responsables de la section ont décidé de suspendre la marche de ce jour et le sit-in.

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé, ce jeudi 9 février 2017 à Ouagadougou, à l’inauguration d’un nouvel Espace de courses en direct (ECD) située à la Zone d’activités commerciales et administrative (Zaca).

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé ce jeudi 9 février 2017 à la remise de gros lots à deux gagnants du «4+1». Ils gagnent chacun la somme de 52.303.000 FCFA pour avoir trouvé dans l’ordre, l’arrivée du « 4+1 » du dimanche 5 février dernier.

L’Union des chauffeurs routiers du Burkina Faso (UCRB) avait décrété une grève de 72 heures le mercredi 8 février 2017 pour dénoncer les tracasseries routières dont sont victimes ses membres. Toute chose qui a suscité une panique générale au sein des populations qui ont pris d’assaut les stations d’essence. Mais comme promis, ledit syndicat a suspendu son mouvement d’humeur ce jeudi 9 février à 12 heures.

Ce communiqué du ministère de la Santé parvenu à notre rédaction informe les usagers de l’hôpital Yalgado Ouédraogo que le mot d’ordre de marche et de sit-in déposé par le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) est levé.