Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: au moins 235 personnes ont été tuées et 109 autres blessées dans un attentat contre une mosquée du Nord-Sinaï 
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa (vice-président) succède officiellement à Robert Mugabe
Classement Fifa: Les Étalons du Burkina 6e en Afrique et 44e dans le monde 
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)

Le ministre Stéphane Sanou contrôlant les rayons d’un supermarché.

Lundi 3 juillet 2017, le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou, et des techniciens de son ministère ont effectué une opération de contrôle dans la région des Hauts-Bassins, notamment dans la ville de Bobo-Dioulasso. Après avoir fait le tour des alimentations, la délégation, conduite par le ministre, a procédé à des saisines. Entre autres, des pneus frauduleux et des produits de consommations périmées (huile, bouillons, lait, savon,…)

Le 19 juin dernier, le Premier ministre Paul Kaba Thièba annonçait, lors d’une conférence de presse, le lancement du Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF) pour le lundi 26 juin dernier. Ce mardi 27 juin 2017, une équipe du Premier ministère, accompagnée de la presse nationale, a effectué une visite des différents sites de dépôts des dossiers afin de constater de visu l’effectivité du déroulement.

Ce communiqué des organisations patronales de la presse privée porte sur le règlement des factures impayées des entreprises de presse privée.

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction Générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF)  a effectué du 29 mai au 09 juin 2017, un contrôle des magasins et boutiques dans la ville de Ouagadougou.  

L’espace aérien burkinabè s’est enrichi d’une nouvelle compagnie : Air Sarada International. Créée en 2015, la compagnie privée, qui va opérer son premier vol au cours de cette semaine, entend révolutionner le secteur du transport aérien par des innovations inclusives afin de répondre aux préoccupations de toutes les couches sociales et sensibilités en matière de voyage et du transport sécurisé de personnes et de biens. Dans le cadre du lancement officiel de leurs activités, les dirigeants de la nouvelle compagnie étaient face à la presse ce lundi 19 juin 2017 à Ouagadougou.

Aux côtés de ministre de l’Economie, des Finances et du Développement Mme Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori et de l’ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’Union européenne Mme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma, le Chef de la délégation de l’UE à Ouagadougou Jean Lamy a assisté à cette 4è session du COS.

Le ministre burkinabè de l’Economie, des Finances et du Développement Mme Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori, ordonnateur national du Fonds européen de développement (FED) a signé lors de la 4è session du Comité d’orientation stratégique (Cos) Afrique de l’Ouest-Union européenne tenue les 14 et 15 juin 2017 à Bruxelles, une convention de financement portant sur la gouvernance du secteur des transports. Elle a également obtenu l’inscription de trois projets dont la construction de la route Bobo-Orodara-Frontière du Mali sur la liste des projets prioritaires à mettre en œuvre dans l’espace CEDEAO.

Du 5 au 7 juin 2017, Hans Peter Lankes, Vice-Président pour l’économie et le développent du secteur privé de la Société Financière Internationale (SFI), un membre du Groupe de la Banque mondiale, a effectué une visite de travail au Burkina Faso.

Afin de favoriser l’innovation dans les services et contenus des médias numériques, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a initié une compétition dénommée «Hackathon» qui est à sa troisième édition cette année, avec pour thème «Inventez les medias de demain». La manisfestation, qui se tient du 9 au 11 juin, a installé son quartier général à l’Institut panafricain d’études et de recherches sur les media, l’information et la communication (Ipermic), la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce vendredi sous la présidence du ministre de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

La Banque mondiale vient d’octroyer un crédit supplémentaire de 48 milliards de francs CFA (soit environ 80 millions de dollars) au Burkina Faso, afin d’intensifier et d’optimiser l’impact du Projet d’appui au secteur de l’électricité (PASEL). Ce deuxième financement additionnel permettra d’intégrer des ressources solaires à bas coût dans le mix énergétique du Burkina Faso et de renforcer le réseau. Il prévoit également de fournir une assistance technique aux opérateurs et acteurs du secteur pour renforcer leurs capacités, et un conseil en transaction pour favoriser le développement de projets de producteurs indépendants d’électricité (IPP) par le secteur privé.

Les efforts déployés par le Groupe Ecobank, pionner en la matière, pour le renforcement financier de millions de personnes en Afrique, par le biais de la technologie numérique, ont été reconnus à l’occasion de la cérémonie de remise des Trophées “African Banker Awards”.

Du 19 au 23 avril à Taipei, l’artisanat burkinabè était à l’honneur de l’Expo créative de Taïwan 2017.

Créée en 2010, l’Expo créative de Taïwan est un évènement culturel qui met en exergue la créativité dans les domaines du design, de la création audiovisuelle et de l’artisanat. Du 19 au 23 avril 2017 à Taipei, pour la première fois, le Burkina Faso, seul pays africain représenté, a pu donner à admirer les produits de plus d’une trentaine d’artisan burkinabè.

 Ecobank, le premier groupe bancaire panafricain, a annoncé les finalistes de l’Ecobank Fintech Challenge, un concours à l’intention des start-ups africaines dans le domaine de la technologie lancé en janvier 2017. La liste des finalistes comprend 20 innovateurs de l’ensemble du continent.