Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)
Burkina: la famille du Dr Eliott captif depuis 1000 jours  lance un appel à ses ravisseurs
Diplomatie: Julie Payette, Gouverneure générale du Canada effectuera une visite d'Etat au Burkina Faso du 23 au 26 Octobre 2018
Mali: poursuite de la grève illimitée des magistrats après 11 semaines de débrayage

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience en milieu de matinée, le nouveau commandant de la force conjointe du G5 Sahel, le général de division, Hanana Ould Sidi. 

Face aux remous dans l’administration et au sein de certaines organisations en charge de la gestion des élections (OGE) en Afrique, l’association des Compétences électorales africaines (CEA) est née de la volonté commune d’administrateurs experts électoraux de fédérer leurs expériences afin de travailler pour la réussite des processus  électoraux au niveau du continent. L’association a été présentée à la presse ce  mercredi 3 octobre 2018 à Ouagadougou.

Ceci est un communiqué de presse de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso portant sur la présentation de la plateforme de redevabilité « Présimètre » en marge de la 73e Assemblée général de l’Onu. Pour cette session spéciale, le Promoteur du Présimètre, Luther Yaméogo, a reçu la reconnaissance publique du représentant spécial de l'union européenne, Mr Stavros Lambrinidis et les ovations de l'assemblée présente à cette session spéciale. 

Ce mercredi 3 octobre 2018, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris doit en principe dire si elle accepte la demande d'extradition formulée par le Burkina Faso à l’encontre de François Compaoré, le frère de l’ancien président burkinabè, arrêté à Paris en octobre suite à un mandat d’arrêt émis par le Burkina Faso.

A travers le point de presse hebdomadaire de l’opposition tenu ce mardi 2 octobre 2018, le comité d’organisation de la marche meeting des «forces vives de la Nation» a dressé le bilan. Un bilan jugé «très satisfaisant» sur tous les plans selon le comité.

L’Ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles,  Mme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma a installé, dimanche 30 septembre 2018, Nadège Ilboudo comme la nouvelle déléguée au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE) pour la Belgique et le Luxembourg.

Dans cette déclaration, la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-Synter) interpelle le gouvernement et l’invite à prendre en compte les conditions de travail et de vie des enseignants.

Les cinq commissaires de l’opposition au sein de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) répondent à travers cette déclaration, au président Newton Ahmed Barry suite à sa sortie du 25 septembre 2018.

L’audience solennelle de la rentrée judiciaire 2018-2019 a eu lieu ce lundi 1er octobre 2018 à Ouagadougou. La cérémonie officielle d’entrée a été placée sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire. 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré prendra part aux festivités marquant le 60e anniversaire de la République de Guinée le 2 octobre 2018 à Conakry. 

Ce samedi 29 septembre 2018, « les forces vives de la Nation » ont battu le macadam pour exprimer leur ras-le-bol de la gestion actuelle du pays par le pouvoir MPP. Aux termes de cette première sortie de l’opposition politique, quelques leaders d’OSC et de partis politiques se sont exprimés.

Comme annoncé, les partis politiques de l’opposition et certaines Organisations de la société civile ont battu le macadam ce samedi 29 septembre 2018 à Ouagadougou pour crier leur «ras-le-bol» face à la «mal gouvernance» du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé