Aujourd'hui,
URGENT
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)
11-Décembre: "La réconciliation nationale reste un enjeu majeur que nous devons réussir, dans l’intérêt supérieur de la Nation"(Roch Kaboré)
Université: L'Aneb menace d'aller en grève du 21 au 22 décembre et de tenir un sit-in si la sanction de Bayan yenilo n'est pas levée 
Nigéria: La Suisse va restituer au pays les fonds détournés par l'ancien président Sani Abacha,estimés à 321 millions de dollars
11-Décembre: Abdoulaye Rouamba (AJCK) remporte le Grand prix cycliste de l’Indépendance Gaoua 2017  
Ouagadougou: Incendie dans la Cour d'appel, aucune perte en vie humaine, une vingtaine de voitures et de motos brulées
RDC : au moins 12 casques bleus et deux militaires congolais tués dans une attaque dans le nord-est du pays (ONU).
RDC : au moins 12 casques bleus et deux militaires congolais tués dans une attaque dans le nord-est du pays (ONU).
Burkina : la mairie de Saponé, dans la province du Bazèga, a été incendiée (Médias).
Football: le Portugais Cristiano Ronaldo a reçu le Ballon d'Or 2017, Messi et Neymar complètent le podium

Dans ce communiqué, le Regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina (RSSAC), invite l’ensemble des commerçants du Burkina à vaquer à leurs activités le samedi 21 octobre 2017, jour du meeting annoncé du Cadre d’expression démocratique (CED). Par ailleurs, le RSSAC tiens pour responsables, les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de leurs activités commerciales.

L’Union police nationale (Unapol), syndicat de la police nationale, burkinabè était face aux médias ce jeudi 19 octobre 2017 pour se prononcer sur l’état d’évolution de leur plateforme revendicative et donner leur lecture de ce qui fait l’actualité, le prochain forum national de la sécurité notamment.

Ceci est une déclaration de la Coordination des comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de la ville de Ouagadougou.

Ce jeudi 19 octobre 2017, l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de la lutte contre la corruption (ASCE-LC) a présenté, au cours d’une conférence de presse, son rapport de synthèse de l’audit/investigations de la présidence du Faso, du Premier ministère et des départements ministériels de la gestion 2016. Cet audit a porté sur la gestion financière et comptable couvrant la période allant du 29 décembre 2015 au 31 décembre 2016 desdites institutions.

Des chefs coutumiers ont animé une conférence de presse ce jeudi 19 octobre 2017 pour se prononcer sur les propos de Pascal Zaïda au sujet du meeting «annulé» du Cadre d’expression démocratique (CED).

Des militants de base de l’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition) répondent, dans la déclaration qui suit, aux députés de la majorité qui avaient publié une déclaration appelant à éviter toute violence contre les députés frondeurs du parti du chef de file de l’opposition.

Dans le cadre de ses activités d’appui à la gestion des connaissances dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, le Centre d’expertise et d’influence politique pour l’eau potable et l’assainissement (IRC), organise un colloque national sur les modèles de gestion efficace d’eau potable au Burkina Faso. Ce colloque, organisé en collaboration avec le ministère burkinabè de l’Eau et de l’Assainissement et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef), réunit les acteurs du secteur de l’eau les 18 et 19 octobre 2017 à Ouagadougou.

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation Nationale (Coder) a soufflé, le 16 octobre 2017, sa première bougie. Pour l’occasion, son président fait le bilan des 12 mois d’existence et appelle les Burkinabè à la retenue, la tolérance et au pardon.

Selon nos confrères de radio Bagrépôle FM qui rapportent ses propos, le député Jean Célestin Zouré, membre du groupe des 13 frondeurs de l'UPC-RD, s’exprimait devant la presse mardi 17 octobre 2017 à Garango.

Ceci est une déclaration du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuple au sujet de la mise en résidence surveillée de l’ancien ministre des affaires étrangères Djibril Bassolé, soupçonné d’avoir participé au coup d’Etat contre les autorités de la Transition en septembre 2015.

C’est dans l’après-midi de ce mardi 17 octobre 2017, que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a regagné Ouagadougou, après avoir effectué des visites d’amitié et de travail au Sénégal et en Suisse. De cette mission, le chef de l’Etat dresse un bilan positif.