Aujourd'hui,

 

Le processus de désignation du nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA) connaitra son épilogue lors du prochain sommet des chefs d’Etats et de gouvernement en fin janvier 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie. En prélude à cette rencontre, les Etats membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont convenu d’investir le professeur Abdoulaye Bathily comme leur candidat pour briguer la présidence de la Commission de l’UA.

 

Dans cette déclaration parvenue à Fasozine et intitulé « Quand la CODER veut « acter » la réconciliation et « remettre » le peuple burkinabè au travail», le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) s’interroge sur les véritables raisons qui ont poussé des partis favorables à l’ex président Blaise Compaoré à fonder la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder).

Le mouvement de la société civile, le Balai citoyen, a animé une conférence de presse ce lundi 17 octobre 2016 pour dénoncer « l’incapacité » de l’actuel gouvernement burkinabè, à maitriser la situation sécuritaire.

L’ADF/RDA, le CDP, l’Autre Burkina/PSR, le Faso Autrement, Les Républicains, la Nafa, le RSR et l’UNDD se sont regroupés au sein de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder).

La capitale du Burkina Faso abrite, du 3 au 7 mars 2017, le symposium international sur le dialogue des religions et des cultures. Placé sous le thème «Le dialogue interreligieux pour une éducation à la paix», ce symposium a pour objectif d’«harmoniser les différentes approches développées par les organisations et institutions internationales et régionales afin de donner une vision cohérente de la question».

La célébration du jubilé d’or de la paroisse Saint Pierre de Gounghin débutée en février 2016 a pris fin ce dimanche 19 février 2017 après une année pleine d’activités. Le clou des festivités a été la célébration eucharistique présidée ce dimanche par le Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou. L’année jubilaire était placée sous le thème : «Avec Saint Pierre, bâtissons notre Eglise dans la communion».

Cinquante jours après le nouvel an, les Burkinabè restent anxieux quant à la situation sécuritaire de leur pays. Et pour cause! Après une année 2016 éprouvante, marquée par un regain des actions du grand banditisme et une montée en puissance des attaques terroristes, tout le monde aspire vivement à l’amélioration de la gestion des défis sécuritaires qui se posent au Burkina…

Les organisations syndicales membres du collectif syndical de la Confédération général du travail du Burkina (CGT-B), ont présenté le samedi 18 février 2017 à Ouagadougou, leurs vœux 2017 à Bassolma Bazié, secrétaire général de la CGT-B et par ailleurs porte parole du Collectif. Au cours de la cérémonie, les militants et militantes ont souhaité à leurs responsables «plus de santé et de morale en 2017  pour la poursuite de la lutte».

La Loterie nationale burkinabè a fait encore deux heureux gagnants dans la ville de Koudougou. L’un avec un gain de plus de cinq millions de francs CFA et l’autre avec plus de 52 millions de francs CFA, les deux lots ont été remis aux bénéficiaires le samedi 18 février dans «la cité du cavalier rouge», province du Boulkiemdé par la directrice du marketing de la Lonab, Thérèse Nabaloum.

Nous recherchons activement le sieur TALL OUMAROU, né le 08 Octobre 1992 à Ouagadougou (Gounghin) département dudit, province du Kadiogo,
Taille : 1,80m

A l’appel de leur syndicat, les postes de péage iront en grève pour une semaine pour compter de ce mercredi, selon ce préavis adressé au président du Faso.