Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

Le Cadre d’expression démocratique (CED) a animé une conférence de presse ce mercredi 27 mars 2019 à Ouagadougou. Pascal Zaïda, coordonnateur national et ses camarades sont revenus sur le nouveau code électoral, promulgué le 15 août dernier par le chef de l’Etat, Roch Marc Kaboré après son adoption à l’Assemblée nationale.

Face aux hommes de médias, le Syndicat national des agents du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (Synamica) a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a dénoncé des réformes apportées par leur ministre Arouna Kaboré qu'il juge «  inopportunes et hasardeuses ». C'était le mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne fermement « la tuerie » du samedi dernier au Mali qui a occasionné 160 morts.

Le chef du gouvernement, Christophe Dabiré a reçu en audience dans la soirée de ce mardi 26 mars 2019, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). les élections de 2020 et le vote des Burkinabè de l'étranger ont été les deux points abordés par les deux personnalités.

Au cours de la séance de travail qu'il a eue ce 24 mars 2019 avec le Conseil de sécurité de l'ONU, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a tenu à souligner à ses interlocuteurs, que la question des droits humains est centrale dans l'intervention des forces de défense et de sécurité, sur le terrain de la lutte contre le terrorisme, et que le gouvernement veille au respect scrupuleux des libertés individuelles et collectives.

Image d'illustration

Ceci est le compte rendu sanctionnant  les travaux de la première session ordinaire de l’année 2019 du Bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tenue le samedi 23 mars dernier.

Le samedi 23 mars 2019, des hommes armés habillés en chasseurs traditionnels ont tué les habitants qu'ils ont trouvés sur place. Le dernier bilan fait état d'au moins 135 morts. Dans ce communiqué de presse, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) exprime sa solidarité au peuple malien. 

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en audience l'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Burkina Ingo Herbert ce lundi 25 mars 2019 à Ouagadougou. Selon l’hôte, les échanges ont porté sur les relations qui existent entre les deux pays. 

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail avec une délégation des membres du Conseil de sécurité des Nations unies ce dimanche en début de soirée. Les échanges ont essentiellement porté sur le G5 Sahel, les défis sécuritaires du Burkina Faso, et la coopération entre la MINUSMA et la force conjointe du G5 Sahel.

Photo: présidence du Faso

Le Premier président de la Cour des comptes, Jean Emile Somda a remis le rapport public 2017 de la Cour, au chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, ce vendredi en fin de matinée.

L’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) du Burkina Faso a tenu ce jeudi 21 mars 2019 une conférence de presse au siège de la dite organisation. Animée par le président du bureau exécutif national de  l’ODJ Gabin Korbeogo et ses collaborateurs, cette conférence a porté sur la ''répression'' contre l'organisation et les ''velléités'' de remise en cause des libertés de manifestation dans le contexte d'insécurité du Burkina Faso.

Selon ce communiqué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), le maire de la commune de Markoye (province de l’Oudalan/ Région du Sahel), Mamoudou Maiga et son chauffeur ont été enlevés ce 21 mars aux alentours de 17 heures. L'information a été confirmée par une source locale.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé